retour à la page d'accueil

Politique de santé

Projet de loi de santé : l’avenir dans un rétroviseur

Le projet de loi santé accentue l’étatisation rampante, mais non assumée, du système de santé. L’Etat prend les commandes, à travers les Agences régionales de santé, sur l’ensemble du secteur,

Lire

Les libéraux se mobilisent sur fond de révolte

Les professions libérales regroupées au sein de leur Union nationale (UNAPL) invitent l’ensemble de leurs membres à riposter à la volonté du gouvernement de déréglementer leurs secteurs d’activité. La manifestation

Lire

Remise en cause du monopole des pharmaciens : l’Ordre répond à Bercy

Le rapport de l’Inspection générale des Finances (IGF) sur les professions réglementées, qui se propose de rendre du pouvoir d’achat aux français en cassant le monopole des pharmaciens sur la

Lire

Pharmacies : Bercy veut-il couler le réseau officinal ?

Dans son dernier rapport sur les professions réglementées, particulièrement ciblées par Bercy pour réaliser des économies, l’Inspection générale des finances (IGF) préconise purement et simplement la fin du monopole des

Lire

Projet de loi de santé : le tiers payant, un marqueur social qui fait débat

A peine présenté par la ministre de la Santé, le 19 juin dernier, le projet de loi de Santé qui sera débattu à l’Assemblée nationale début 2015, fait l’objet de

Lire

FHP – Générale de Santé : une nouvelle ère pour l’hospitalisation privée ?

L’élection, mercredi 25 juin, de Lamine Gharbi, PDG du groupe de cliniques Cap Santé à la présidence de la Fédération hospitalière privée consacre l’importance prise par les groupes opérateurs dans

Lire

Santé : l’horizon de l’assurance-maladie se réduit

La ministre des Affaires sociales vient d’être reconduite …à la Santé. Sur la feuille de route de Marissol Touraine figure le même programme avec sa Stratégie nationale de santé, la

Lire

Financement des hôpitaux : vers une autre logique budgétaire

Alors que l’assurance-maladie a engrangé, en 2013, 1,7 milliard d’économies en raison d’une sous-exécution de l’ONDAM, les hôpitaux publics ont enregistré un déficit global de 400 millions d’euros. Cette distorsion

Lire