Allemagne : les dépenses en médicaments ralentissent

décembre 03 09:45 2010 Imprimer l'article

aigle_0Les dépenses en produits pharmaceutiques remboursées par l’assurance-maladie légale (publique) aux assurés allemands ont brutalement chuté en octobre. Sur les 10 premiers mois de l’année en cours, elles ne progressent qu’à un rythme modéré, à + 1,7 % pour atteindre les 24,3 milliards d’euros (sur 171 milliards de dépenses maladie en année pleine).

Le plan gouvernemental de réduction des dépenses pharmaceutiques semble fonctionner outre-Rhin : sur le mois d’octobre, selon les données communiquées par IMS Health, ces dernières ont, au total, reculé de 5,7 % par rapport au même mois de l’année 2009, et de 5 % si l’on tient compte des ventes de vaccins. Les médecins ont ainsi moins prescrits et les caisses d’assurance-maladie légales (GKV) ont économisé quelque 2,47 milliards d’euros. La chute affecte également les volumes de médicaments vendus, en baisse de 3,5 % (soit 58 millions d’unités en moins). Ce mouvement affecte particulièrement les « petites » boîtes (-7,9 %) et les conditionnements « moyens » (-6,4 %), selon la nomenclature en vigueur en Allemagne. Seuls les grands conditionnements connaissant un légère progression de leurs ventes (+ 0,8 %).

Plusieurs facteurs ont influencé ce mouvement. Au premier rang se situe l’augmentation de 6 à 16 % des rabais obligatoires que les industriels du médicament doivent consentir aux caisses maladie allemandes. De janvier à octobre 2009, ces rabais se sont élevés à quelque 766 millions d’euros. Pour la même période de l’année en cours, ils ont grimpé à 1,112 milliard d’euros, rapporte la presse outre-Rhin. Une seconde explication à la chute du marché se trouve du côté des vaccins, dont les ventes se situent sur les 10 premiers mois de l’année à 16 % en dessous de celles constatées sur la même période en 2009 (-884 millions d’euros). Enfin, IMS note également une chute des produits saisonniers (antigrippaux et antitussifs), en net recul par rapport à 2009. En cumul mobile (octobre 2009 à octobre 2010), les dépenses des caisses publiques en médicaments, vaccins et tests de diagnostic, s’élèvent ainsi à 23,4 milliards d’euros, en faible progression, à + 1,7 %.

Jean-Jacques Cristofari

NB : en 2009, le poste « médicament » a représenté 28,5 milliards d’euros pour les assureurs publics (16,8 % des dépenses) sur un total de dépenses de 170,8 milliards.

Afficher plus d'articles

A propos de l'auteur

Jean Jacques Cristofari
Jean Jacques Cristofari

Jean-Jacques Cristofari, journaliste spécialisé en économie de la santé, économiste et sociologue de formation En savoir plus ...

Afficher Plus d'Articles
rédiger un commentaire

0 commentaire

Pas de commentaires pour l'instant.

Vous pouvez être celui/celle qui démarre une conversation.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires.