La réputation des laboratoires pharmaceutiques en chute libre

La réputation des laboratoires pharmaceutiques en chute libre
mars 20 10:34 2017 Imprimer l'article

Les associations de patients jugent sévèrement la réputation des industriels de la pharma. Selon, Patient View, qui effectue son enquête annuelle auprès de 1 463 groupes de patients dans 105 pays, ces derniers ne sont que 37,9 % à considérer que la réputation des firmes pharmaceutiques est « excellente » ou « bonne ». Seulement 23 % des associations interrogées dans le monde estiment que cette réputation s’est améliorée en 2016. Elles étaient 28 % à le penser en 2015.

Conduite entre novembre 2016 et février 2017 par Patient View, l’étude sur la réputation de 47 groupes pharmaceutique (1) nous livre un constat assez désolant. Alors que l’image des laboratoires s’était sensiblement redressée en 2015, pour atteindre un taux de 47,7 % d’opinions favorables, les associations de patients ne sont plus que 37,9 % à estimer que la réputation de la pharma est « excellente » ou « bonne ». C’est donc une perte de 10 points qu’enregistrent les laboratoires auprès des 1463 groupes de patients, qui de surcroit pensent que la capacité des industriels à mener des activités importantes en leur direction a diminué en 2016. Plus grave encore, les patients sont même plus sceptiques en 2016 sur la capacité de l’industrie pharmaceutique à innover : 59 % pensent que cette dernière est innovante (contre 69 % en 2015, taux le plus élevé de la période 2011-2016).

Réputation-Pharma-2011-2016Ainsi alors qu’en 2015, 72 % des patients considèrent que la pharma dispense des produits utiles de haute qualité, ce taux chute à 64 % en 2016. Ils jugent également très sévèrement la transparence des laboratoires : seulement 20 % estiment que ces derniers ont des pratiques transparentes, 25 % qu’ils développent un marketing éthique (contre 36 % en 2015). Enfin, les patients sont très sévères sur le sujet des prix des médicaments : seulement 11 % les estiment équitables (le taux le plus bas depuis 2011) et considèrent que les laboratoires ne font pas des profits déraisonnables (contre 15 % en 2015).

Net recul de la pharma

PatientView a également demandé aux groupes de patients d’opérer un classement de la réputation d’entreprise par grands secteurs de la santé. Les pharmaciens d’officines recueillent en 2016 la meilleure audience (50,8 %, en baisse de 16 points par rapport à 2015), suivis des sociétés de biotechnologie (46,3 % contre 51,8 % en 2015), des fabricants de dispositifs médicaux ((39,7 %) et des services de santé privés (39,1 %). Les laboratoires pharmaceutiques ne se retrouvent qu’au 5è rang en 2016 (37,9 % contre 44,7 % en 2015) devant les fabricants de génériques (35,3 %). Au total, sur tous ses segments d’activités, l’industrie du médicament est ainsi en net recul en 2016.

Réputation-par-secteurV2

A la question : « Que pensez-vous que les membres de votre organisation (ou les personnes que vous représentez) croient qu’il est arrivé à la réputation de l’industrie pharmaceutique au cours des cinq dernières années ? », les patients sont 29 % à répondre qu’elle a déclinée, 35 % qu’elle st restée inchangée et seulement 23 % qu’elle s’est améliorée.

ViiV Healthcareen tête du Top 10

63 % des 1463 groupes de patients répondants disent être familiarisés avec Pfizer – ce qui fait de cette firme la société la plus connue dans le monde parmi les groupes de patients. Suivent Novartis (60%), Roche (54%), Bayer (51%), and Merck & Co (42%). Le français Sanofi ne se situe qu’en 7è position (à 38 %), à égalité avec Eli Lilly. Servier, loin dans le classement ne recueille que 7 % d’audience. Interrogés sur le nombre de groupes pharmaceutiques avec lesquels travaillent les patients, ces derniers classent Novartis en tête (395), devant Pfizer (329), Roche (316), Abbvie (247) ou encore Janssen (242) et Bayer (206). Seulement 194 associations de patients disent travailler avec Sanofi et 27 avec Servier.

Mais ces derniers groupes pharmaceutiques ont des places diverses dans le classement général de la réputation des laboratoires par les patients, sur la base des 7 indicateurs de réputation d’entreprise retenus par Patient View. Ainsi Pfizer ne se situe qu’au 12 rang (devant GSK, 13è, ou Sanofi 18è) et chute de deux places, tandis que Novartis est N°3 dans le classement final. Roche se situe au 8è rang, loin devant Bayer (15è) et très loin devant Merck&Co (27è). Dans le Top 10 du classement des groupes de patients sur la réputation d’entreprise (cf. ci-dessous), ViiV Healthcare se place une nouvelle fois en position de leader, avec un score de 47,5 % (contre 39,9 % en 2015), devant AbbVie (35,3 %). Lundbeck chute de la 3è position en 2015 à la 8è en 2016 (21,7 %). GSK, 17e en 2015, remonté à la 13è place en 2016

Top10-PatientView2

L’enquête, comme chaque année, a conduit à interroger les groupes de patients sur l’activité particulière que pourrait mener une entreprise pharmaceutique pour améliorer sa réputation. Sur les questions posées en 2016, les groupes de patients ont été autorisés à choisir, s’ils le souhaitaient, une nouvelle option : «avoir de bonnes relations avec les groupes de patients». Sans surprise, 19 % des patients interrogés ont choisi cette dernière option. 16 % ont demandé à ce que les laboratoires aient une « stratégie centrée patients » et 15 % qu’ils présentent des prix équitables.

J-J Cristofari

(1) Les 47 companies analysées dans le rapport 2016 :
AbbVie – Allergan – Almirall – Amgen – Astellas Pharma – AstraZeneca – Bayer – Bial (nouveau en 2016) – Biogen – Boehringer Ingelheim – Bristol-Myers Squibb – Celgene – Chiesi Farmaceutici – Eisai – Eli Lilly (Lilly) – Ferring – Gedeon Richter – Gilead Sciences – Grifols – Grünenthal – GSK – Hospira – Ipsen – Janssen (filiale pharma de Johnson & Johnson) – LEO Pharma – Lundbeck – Mallinckrodt – Menarini – Merck & Co – Merck KGaA – Mylan – Novartis – Novo Nordisk – Octapharma – Otsuka – Pfizer – Roche – Sandoz – Sanofi – Servier – Shire – Stada Arzneimittel – Takeda – Teva – UCB – Valeant – ViiV Healthcare.

(2) Les sept indicateurs de la réputation d’entreprise de l’enquête de Patient-View :

  • la stratégie centrée patients du laboratoire
  • La qualité de l’information que la société dispense aux patients
  • Le bilan de la société relativement à la sécurité des patients
  • L’utilité des produits de la société pour les patients
  • Le bilan de la société en terme de transparence avec les parties prenantes externes.
  • La manière dont l’entreprise agit avec intégrité.
  • L’efficacité des relations avec les groupes de patients (nouveau en 2016)
  Catégories :
Afficher plus d'articles

A propos de l'auteur

Jean Jacques Cristofari
Jean Jacques Cristofari

Jean-Jacques Cristofari, journaliste spécialisé en économie de la santé, économiste et sociologue de formation En savoir plus ...

Afficher Plus d'Articles
rédiger un commentaire

0 commentaire

Pas de commentaires pour l'instant.

Vous pouvez être celui/celle qui démarre une conversation.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires.