Algérie : les Chinois débarquent dans la santé et la pharma

novembre 01 11:28 2010 Imprimer l'article

chinealgerie

65 médecins spécialistes chinois, dont des gynécologues, ophtalmologues et chirurgiens, ont débarqué à Alger fin octobre dans le cadre de la coopération algéro-chinoise dans le domaine de la santé. Pour les autorités algérienne de la santé, la visite de la délégation chinoise s’inscrit aussi dans le cadre de la promotion de la coopération pour la fabrication de médicaments et de vaccins en Algérie. Le ministre de la Santé Algérien, Djamel Ould Abbès (photo), a ouvert un boulevard aux autorités chinoises.

Invitée à Alger, la présidente du Comité provincial du Hubei de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Song Yuying, a affirmé que la Chine est parfaitement disposée à développer la coopération avec l’Algérie, cette fois dans le domaine de la santé et la production pharmaceutique. Il est vrai qu’en face, le ministre de la Santé Algérien, Djamel Ould Abbès, a ouvert un boulevard aux autorités chinoises en leur faisant savoir que les pouvoirs publics algériens sont désormais disposés à accorder des facilités fiscales et foncières à tous les investisseurs étrangers, notamment dans le secteur de l’industrie pharmaceutique. En termes d’investissements dans la production pharma algérienne, le ministre a, une nouvelle fois, rappelé que l’Algérie dépend encore des importations de médicaments à hauteur de 75% de ses besoins locaux (voir PharmAnalyses du 25 octobre), et souligné que la Chine ne figure pas sur la liste des pays exportateurs de médicaments vers l’Algérie. Djamel Ould Abbès a ainsi explicitement invité les entreprises chinoises spécialisées dans la production de spécialités pharmaceutiques (principalement de génériques, en plus des matières premières pour lesquelles la Chine est le 2ème exportateur mondial) à renforcer leurs investissements en Algérie en matière de production de médicaments de base, avec pour objectif sous-jacent de contribuer au transfert technologique et à la formation en Algérie. On savait les Chinois très impliqués dans la branche du bâtiment en Algérie, pour laquelle des armées de travailleurs Chinois (40 000 ces dernières années) ont été exportés dans le pays en vue de construire des logements sociaux pour le gouvernement algérien, dans des délais records et avec des prix sans commune mesure avec les tarifs locaux (voir ci après le reportage de M6).

Les big pharma se font damer le pion

« La coopération algéro-chinoise date de 1963 et les premiers médecins qui sont venus en Algérie après l’indépendance étaient des médecins chinois », a souligné le ministre algérien de la Santé. Cette fois, la coopération va s’élargir à la production de médicaments et aussi au transfert de technologie et à la formation en Algérie. Les laboratoires pharmaceutiques français et internationaux basés en France, qui, historiquement, entretiennent des relations étroites avec l’Algérie, pour fournir le marché local en médicaments où y investir en vue de la création de sites de productions pharma, viennent de se faire doubler par l’Empire du Milieu. Un Empire qui sait quand il le faut déplacer ces centres de gravité.

Jean-Jacques Cristofari

NB : voir le commentaire de la presse chinoise sur l’évènement

PS : Le président chinois Hu Jintao effectue du 4 au 7 novembre des visites d’Etat en France et au Portugal,, sur invitation de ses homologues français et portugais, Nicolas Sarkozy et Anibal Cavaco Silva, a annoncé jeudi 28 octobre Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Les Droits de l’Homme seront-ils au rendez-vous ? Le chef de l’Etat français saura-t-il rappeler à son « homologue chinois » qu’un Prix Nobel de la Paix issu de l’Empire du Milieu n’est toujours pas autorisé à se rendre à Stockholm ?

  Article tagué comme :
  Catégories :
Afficher plus d'articles

A propos de l'auteur

Jean Jacques Cristofari
Jean Jacques Cristofari

Jean-Jacques Cristofari, journaliste spécialisé en économie de la santé, économiste et sociologue de formation En savoir plus ...

Afficher Plus d'Articles
rédiger un commentaire

0 commentaire

Pas de commentaires pour l'instant.

Vous pouvez être celui/celle qui démarre une conversation.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires.