Les corps intermédiaires veulent un « pacte social »

Les corps intermédiaires veulent un « pacte social »
mars 07 00:18 2012 Imprimer l'article

Neuf organisations (ATD Quart Monde, CFDT, Confédération étudiante, Confrontations Europe, Europe et Société, France nature environnement, Ligue de l’Enseignement, Mutualité française et Unsa) lancent les 10 et 11 mars le « Forum de la Société civile ». Cette initiative commune se propose de mettre sur la place publique les débats qui relèvent des préoccupations de la société civile afin, nous est-il dit « de construire une société solidaire et durable ». Un Manifeste « Pour un pacte social », proposé à la signature de tout citoyen pendant le Forum, invite les candidats aux élections présidentielles à prendre position sur un nouveau modèle de développement « plus juste et plus solidaire ».

Ils veulent un pacte social ! Issus du monde syndical, associatif, mutualiste ou caritatif, français ou européen, ils représentent la société civile qui veut faire entendre sa voix dans le concert des revendications propre à toute période politique annonciatrice de changements. Réalisé avec le partenariat du mensuel Alternatives Economiques, le Forum s’est assuré de la participation de plusieurs dizaines de structures, associations, organismes caritatifs, observatoires, mouvements écologiques ou revues qui couvrent le champ sanitaire et social et qui, ensemble, invitent les Français à signer son Manifeste avant même l’ouverture des débats qui se tiennent les 10 et 11 mars. De nombreux échanges animeront ces deux journées, la protection sociale n’échappant pas au genre, l’objectif étant d’une part de dessiner un « nouveau modèle de développement » de notre société, et de l’autre de « réinventer l’égalité ».

Un défi lancé aux forces politiques

« Notre modèle de développement traverse une crise durable qui engendre une montée des inégalités et de l’exclusion sociale », précisent les auteurs du Manifeste. « Nombre de concitoyens éprouvent un sentiment d’injustice et d’impuissance, parfois d’abandon. L’idée que les grandes décisions se prennent sans eux et parfois contre eux constitue un défi pour les forces politiques démocratiques, mais aussi pour tous les acteurs de la société civile. » Une société civile qui vient de s’inviter dans des débats que les politiques, en compétition pour ses suffrages, ont peut-être parfois peu écouté ou mal entendu, trop enclins à s’étendre sur leurs bilans ou à s’enfermer dans leurs projets. Reste désormais à savoir si la somme de volontés qu’expriment les corps intermédiaires dans le texte du « Manifeste pour un Pacte social » sera prise en compte. A suivre.

Jean-Jacques Cristofari

Pour accéder aux vidéo des différentes cessions du Forum : cliquer ICI

Afficher plus d'articles

A propos de l'auteur

Jean Jacques Cristofari
Jean Jacques Cristofari

Jean-Jacques Cristofari, journaliste spécialisé en économie de la santé, économiste et sociologue de formation En savoir plus ...

Afficher Plus d'Articles
rédiger un commentaire

0 commentaire

Pas de commentaires pour l'instant.

Vous pouvez être celui/celle qui démarre une conversation.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires.